Daalberith: Et pourquoi ?

Et pourquoi ?

1 juin 2014 à 11:25pm

Ce soir, j'avais envie d'écrire, de demander pourquoi...


Ca fait des mois, des années que je me pose plein de questions, mais toujours cette question qui revient, qui tourne dans ma tête encore et encore... Pourquoi ?


Pourquoi l'humain s'inflige ça ? Pourquoi ne pas simplement... Être heureux?


Bien souvent, le bonheur est simplement un état d'esprit, un enchaînement de petits faits qui nous donnent la pêche parce que nous décidons qu'ils sont positifs pour notre vie. Alors pourquoi ne nous en contentons-nous pas? Pourquoi sommes-nous continuellement en recherche de destruction ? De l'autre, ou de soi-même d'ailleurs, ça n'a pas d'importance. L'humain est destructeur mais à quel point.


Je sors actuellement d'une relation destructrice. Ou l'ai concédé à l'autre, beaucoup trop, ou j'ai pardonné... Beaucoup trop également. Tentant de construire, je n'ai vu en face que l'envie de tout briser. De briser notre relation, notre confiance mutuelle en me trompant... De me briser moi. Pourquoi l'humain tombe-t-il toujours dans ces travers, qui font qu'on en arrive toujours à faire du mal à l'autre. Pour prendre le point qui me taraude en ce moment même, pourquoi l'infidélité ? Le bonheur avec l'autre n'est pas, à ce que je sache, obligatoire, et personne ne met un révolver sur la tempe de l'autre pour l'obliger à l'aimer. Je crois... Mais il arrive pourtant que l'autre trompe. Aille voir ailleur, si l'herbe y est plus verte. Quitte à faire mal à l'autre, lorsqu'il s'en rend compte. Destruction, encore et toujours. Pourtant il n'y avait aucune obligation, il suffisait de convenir que la relation n'était pas ce qu'on attendait. Et qu'il était donc impossible de continuer. Ou qu'un autre correspondait mieux aux attententes. Mais la destruction semble pourtant le "meilleur" moyen.


Ce soir, j'en ai marre. Marre de me faire piétiner, marre de voir les autres s'entre-détruire. Marre d'être la cible directe ou indirecte de ces destructions latentes ou directes, lentes ou rapides. Pourquoi? Dois-je devenir à mon tour un destructeur ? Dois-je céder et devenir un grand afin de manger le petit ? Dois-je renier tout ce qu'on m'a appris, la manière dont j'ai été éduqué pour une majorité croissante de "connards" et de "connasses" ? Pourquoi ?


Mais pourquoi pas ?!



Partager

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour Ajouter des commentaires dans le blog

Note

Votre note: 0
Total: 0 (0 voix)

Étiquettes